Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 15:31

Il faut que je te dise,

C’est comme tu veux, astronaute, musicien, mécano ou danseur c’est comme tu veux.

Solitaire ou collé à ta bande de potes, c’est comme tu veux.

Même si tu veux ne pas venir du tout je ne t’en voudrai pas, mon bonheur ne dépend pas que  de toi. Rassures-toi.

Mais si tu veux, on est prêts à t’accueillir et à t’aimer comme tu es, comme tu seras.

Aujourd’hui tu as peut-être plus ou moins deux cents cellules, tu tentes peut-être de percer la zone pellucide pour te faire un nid dans mes profondeurs. Ou tu es peut-être déjà retourné au néant.

Mais comme tu es, déjà, tu lances mes rêves, ils sont pleins de toi bien sur et de notre vie ensemble.

Je t'ai tellement rêvé, mon enfant, que je peux presque te prendre dans mes bras.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'impatiente - dans P.M.A.
commenter cet article

commentaires

Madeline 26/01/2011 17:44



A mon avis avec une invitation pareil il ne peut que nidifier. Ou alors c'est une enflure. je croise les doigts.



Marianne 21/01/2011 09:27



Croisement général de doigts...



L'impatiente 21/01/2011 10:22



Merci Marianne je savais que je pouvais compter sur toi, il faut tenir encore 10 jours, ça ira ? Tu peux mettre charlie à contribution..


Feras-tu ta tournée nationale annuelle?



Lily 20/01/2011 22:18



c'est trop joli...



zelda 19/01/2011 19:14



Je n'ai pas pleuré en lisant ces lignes.


Ou alors j'ai souri en même temps.



L'impatiente 19/01/2011 21:44



Par contre, mon coeur s'est bien gonflé à la lecture de ton commentaire. (c'est nul y'a pas de smiley qui envoie un
bisou avec la main, ça m'aurai plu).



  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives