Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 19:40

Comment vous faites avec vos blogs?

 

J’ai donné les clefs d’ici au Tendre. Je ne me sentais pas capable de tenir ce carnet au long court « en cachette », il m’a dit son inquiétude : tu est reconnaissable! Je réponds que si nos proches tombent dessus ce ne serai vraiment pas de chance. Je ne sais pas trop si j’ai envie de me cacher de toutes façons. J’ai du mal à me déterminer : anonyme ? un peu ? beaucoup ? pas du tout ?

J'aimerais avoir vos point de vues, vos stratégies.

 

 

 

 

 

 

Et puis j’ai pas trop le moral. Alors que j’ai passé un super week-end en musique, à arpenter ma jolie ville de concert en concert autour de Bach, juste à la fin, au dernier de ces 9 supers concerts une jolie maman se pavanait devant moi. Jetant des regards et des sourires à la ronde « avez-vous vu le bébé tout neuf dans mes bras ? »

Oui, ma belle on l’a vu ton bonheur, et je ne peux pas t’en vouloir, vous aviez l’air si heureux, ton amoureux et toi, d’écouter ce joli concert avec votre enfant tout neuf.

Tu ne pouvais pas savoir que ce n’était pas dans mes yeux, à moi, qu’il fallait chercher la connivence de ton bonheur.

Profite ma belle, vous étiez si beaux tous les trois. Si j’ai tourné la tête, si j’ai mis ma main devant mes yeux, ce n’est pas que votre présence un peu remuante à ce concert me gênait, c’est juste que je voulais continuer à écouter la musique sans me sentir rejetée dans les cordes, moi la nullipare.

le tarnLes eaux du Tarn, en surface tout est calme.

Partager cet article

Repost 0
Published by uneimpatience.over-blog.com - dans P.M.A.
commenter cet article

commentaires

Pds32 02/04/2012 01:17


A écrire des phrases trop belles, cachée sous cette couverture anonyme, on pourrait se les faire voler...


"Tu ne pouvais pas savoir que ce n’était pas dans mes yeux, à moi, qu’il fallait chercher la
connivence de ton bonheur." voilà qui me touchât...

C. 28/06/2010 13:57



Et bien voilà, moi je ne fais pas....


J'aimerai pourtant, ne serait-ce que pour ne pas être que "visiteuse-voyeuse" des blogs que je lis sur le sujet de la PMA, mais avoir le sentiment de donner un peu de moi, en retour.


Pour pouvoir m'épancher aussi, puisque très peu de personnes de mon entourage connaissent notre parcours (aucun membres de nos familles par exemple).


Mais je n'arrive pas à sauter le pas. Quoi dire, jusqu'où aller ? Et puis je ne suis pas certaine que mon compagnon approuverait....



L'impatiente 28/06/2010 14:09



C. prends ton temps. Je crois que j'ai commencé à lire des blogs en 2005 et j'ai ouvert celui ci il y a à peine plus d'un moi. Et puis en laissant des commentaires tu participes,
tu n'est donc plus "voyeuse" comme tu le dis.



Lyjazz 28/06/2010 12:53



Moi, franchement, je ne suis pas parano.


J'ai un pseudo, je veille à le garder à l'abri de mes parents. C'est tout. Ensuite il faut vraiment chercher pour trouver mon blog et faire lien avec moi.


Aussi j'ai pris le parti d'être moi : photos, textes personnels et même intimes (récits de naissance, texte sur la gynécologie), je donne même le nom de ma ville et les lieux où je me promène.


J'assume totalement mes choix et je les explique, lorsque je parle de non scolarisation et qu'on tente de me dire que j'ai tort, je suis ouverte au dialogue mais ferme sur mes positions.


En gros, pour moi le blog c'est un mélange de dévoilement, qui permet un exutoire à des pb qui ont besoin de sortir (ici PMA) et dont on ne peut/veut pas parler tous les jours à son
voisin/ami/collègue.


Et aussi un acte de création littéraire, de mise en forme de la vie quotidienne, pour y trouver un relief, tenter d'en tracer un ligne intéressante à relire plus tard pour y gagner du recul.



Mme Troll 19/06/2010 10:18



L'anonymat etait la condition sine quanone pour que je tienne mon blog. Mr Troll veut de la discretion!


(autant que moi d'ailleurs!)


Sans doute que si des proches me lisent , ils nous reconnaitront, mais ils sont bienveillants et respecteraient mon silenca a ce sujet. Coté boulot, pas un mot, ni sur le blog ni aux collegues.
Ce bebe, c'est l'histoire de la famille Troll, et puis c'est tout!



rose 17/06/2010 08:15



La mauvaise expérience récente d'une de nos copinautes m'a montré qu'il fallait à tout pris essayer de préserver son anonymat. Les gens sont quelque fois malsain et si ils se reconnaissent dans
ton blog ça pourrait mal se passer si ils se sentent attaquer.


Je suis pour l'autocensure. A mon avis faut éviter tout  ce qui décrit trop précisément le lieu où tu habite (ville, quartier, festival etc), ton boulot, etc


Comme ça tu sera plus tranquille. Ce blog est le tien , pour t'exprimer librement alors fait toi plaisir!



  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives