Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 19:07

De quoi ?

 

Des gosses, té pardi!

 

De quoi ça cause ici, en général?

 

Ce n'est pas un scoop pour vous, mais moi je n'en ai pas, de gosses, de nains, de morveux, de chiards, de loupiots, de petits, de lardons, de mioches, de monstres, d'enfants.

 

Ma co-bureautière en a un, qui lui même vient d'en avoir une, toutes les femmes du bâtiments en ont, dont certains sont à la crèche, d'autres en prépa médecine, voire au collège... Elles commencent leurs phrases par : moi, ma fille/mon fils ...  louange... blabla...Aucunes ne semble avoir de problèmes avec ses enfants, ils sont tous brillants à l'école, et plutôt sympa à la maison ( si faut c'est vrai...)

 

Moi, j'ai un tendre amoureux, une minette  aux yeux bleus, une famille tordue et attendrissante, une belle famille de compet', des amis qui vont bien, avec tout ça on peut être heureux, je le sais.

 

Et en gros je le suis, heureuse.

 

Mais ma co-bureautière me met sous le nez la photo de sa petite-fille et j'ai l'impression qu'elle me parle de son nouvel amant.

Je passe chez  jolie-soeur en rentrant et la lumière rasante du soir sur mes deux adorables nièces, et le quart d'heure au pied de la baignoire de la petiote.... Il est où ton nez? haaa, il est làààà!

 

Peut-être n'y aura-t-il jamais d'enfant à baigner le soir, ce n'est pas si grave.

Juste une épine là, au fond, qui terni le regard sur les choses.

 

Nous avons reçus tous les resultats des exams, FIV IMSCI, pour dans quelques semaines ou le cycle d'apres.

J' ai peur bien sur. Les échecs successifs laissent des traces.

 

C'est ma prochaine mission, m'abandonner à l'espoir.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'impatiente - dans P.M.A.
commenter cet article

commentaires

La fille 20/04/2011 22:27



Cétait pas vraiment contre l'astonome que je ne connait pas. C'est juste un ras le bil global face à certaine reflexion. Enfin, moi je suis à l'abri d'un miracle donc c'est peut-être pour ca que
ca raisonne toujours un peu bizarre ce genre de réflexion. Promis je t'envois plein d'ondes positives. Biz



Lilou 13/04/2011 10:01



J'avoue que le com de l'Astronome me fait également sortir légèrement de mes gonds...


Et quand comme Madeline, on subit une azoo, on aura beau lâcher prise, renoncer ou se changer les idées, rien n'y fera ! Et c'est encore un truc pour nous culpabiliser encore plus... "Ah mais
c'est donc notre faute, on y pense trop!"


Bonne journée à toi ! A quand le début du traitement ??


Pour moi, je dirai d'ici 15 jours si au boulot ça passe en mai ;-)



PMGirl 11/04/2011 15:18



Tu as raison.... Reste patiente "c'est le comble avec le titre de ton blog... Et surtout garde confiance!



L'impatiente 11/04/2011 10:08



Respire, La fille. Il faut bien comprendre qu'a part toi même personne d'autre ne marche avec tes pompes. Tu es la seule à ressentir ce que cela fait... même si il y a des
aventures similaires, même dans la communauté PMA, nous avons du mal à nous mettre à la place des autres parfois.


Moi je suis contente que cet espace ne soit pas que PMA, même si (et peut-être pour ça aussi) on y lit aussi que "c'est dans la tếte". Malgrès tout je ne pense pas que c'était le propos de
L'Astronome.


Ce que je retiens de sont histoire, c'est qu'on est jamais à l'abrit d'un miracle !


Je t'embrasse fort et t'envoie pleins d'ondes de posititude et zenativisme  que tu sera priée de bien vouloir me
renvoyer dés que tu n'en aura plus usage, car j'en aurai besoin. Si il faut on va être en traitement en même temps, on va se serrer les coudes camarade!!



La fille 10/04/2011 19:58



C'est donc ça le secret pour que ça marche? Renoncer? A mais c'est la sécu qui va être contente. Il faut immédiatment le dire à tous ces connards qui font la queue dans les centres de PMA. Pour
avoir des enfants, ils faut plus en vouloir! CQFD. Quand on vous dit que la stérilité c'est dans la tête!


Biz l'impatiente. 



  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives