Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 19:36

Je n'ai pas trop le temps pour ce blog en ce moment j'espère que cela reviendra vite car cela me manque.

Je vais sûrement  prendre le rythme,  mais pour l'instant la semaine ressemble à un marathon. Départ de la maison à 7h retour entre 18 et 19h30, bien claquée après 8heures de cours et plus de deux heures de transport en commun.

 

Parce que je prend le bus, voyez-vous.

Parce que je n'ai plus envie de prendre la voiture, même si c'est plus rapide, et pas qu'un peu, mais c'est trop aléatoire, plus fatiguant, stressant, plus cher, et que cela me déprime de me retrouver à alimenter le bruit et l'odeur de cette rocade sous le nez des habitant de ma ville ( tiens curieusement les quartiers qui bordent la rocade de près, voire de très près sont les quartiers les plus pauvres, un hasard).

Parce que je me sens mal quand je fais le plein, comme quand fumeuse j'allais chercher mon paquet de clope chez mon dealer, le pétrole comme le tabac, pour quelqu'un qui souhaite se préoccuper de "commerce équitable" c'est bof bof. 

Alors je prends le bus, puis le métro, puis à nouveau le bus.

Autre avantage pour moi, je marche cinq minutes jusqu'à l'arrêt de bus puis dix minutes du dernier arrêt à l'école, je profite du lever du soleil et je respire à plein poumon en essayant de bien tirer sur mes hanches comme me l'a montré l'ostéo ( il dit que c'est bon pour libérer le bassin, en vue de le rendre accueillant). Et puis je lis  ( La griffe du chien de Don Winslow) ou j'écoute mes podcasts ou de la musique.

J'aime aussi le fait de sortir à pied de chez moi, marcher, voir et entendre ma ville, croiser des gens sur ses trottoirs. Tandis que si je montais dans ma voiture sitôt le portail franchi, j'irai me garer directement sur le parking de cette école d'ingénieurs, au teint lisse et clair. Ce ne sont pas les enfants des paysans qui font des études d'ingénieurs agro, ou alors ils sont bien camouflés.

 

Je voudrai avoir le ton juste et l'intelligence de certains, certaines, pour expliquer pourquoi, notre gouvernement est si désolant, comment nos cerceaux sont souvent prompts à se laisser corrompre par la merde -oui- que déverse ce monde capitaliste, basé sur la consommation dans nos coeurs et nos têtes. Mais je ne sais pas le faire, et puis j'avoue, devant ces gens là , je préfère éteindre le poste, et prendre le bus.

 

Heu, ce n'était pas là que je voulais en venir, je me suis laissée emporter.Je n'oublie pas que je suis super contente de pouvoir faire cette formation, d'apprendre des tas de choses chaque jours, et tout et tout...

 

le point info pma pour finir : j'attends le top (j1) pour le cycle de transfert d'embryon congelé, normalement c'était hier. Non, je n'y pense pas du tout...

 

 

 

samantdi, un jour que j'aurai pas école le mercredi, ou que je finirai pas trop tard,  je prendrai la voiture et je viendrai te voir.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'impatiente - dans j'ai un blog !
commenter cet article

commentaires

Marianne 28/09/2010 14:22



Eh bien bon courage pour les cours et les trajets en bus. Et le transfert. On espère quand même que tu viendras te laisser emporter par tes mots ici une fois de temps à autres.



C. 28/09/2010 09:29



Je partage ton point de vue. Je n'ai pas de voiture, mais il me semble qu'on peut mettre n'importe quel autre objet de consommation à la place dans ton analyse, non ?


En tout cas mes voeux, t'accompagnent pour ce nouveau cycle qui se fait attendre.


Et bravo de parvenir à tout mener de front.



samantdi 27/09/2010 22:34



Tu sais ce qu'on fera, plutôt : je viendrai te chercher avec ma voiture à l'école et je te conduirai ensuite au métro ou même à la gare d'E. qui te mène en 15 minutes gare Matabiau !


J'ai plein de trucs à te raconter 


 


Mille pensées pour le jour J : ce qui doit advenir adviendra, à un moment ou à un autre, comme ça ou autrement.


 


Je t'embrasse



  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives