Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 19:58

fait la joie de l'étudiante.

 

Je sais c'est mal de résonner comme ça, normalement je suis avide de toutes ces nouvelles connaissances. Mais voila , je suis épuisée.

Donc un prof qui devait nous faire cours toute la journée et qui finalement est absent, c'est comme s'il m'avait offert une journée.

Une journée, pour presque rattraper les semaines de cavalcades.

Une journée pour finir de réviser l'examen de biochimie qui est mercredi.

Une journée pour passer des coups de fil pour trouver mon stage.

Une journée où, rentrée manger à la maison à midi, j'ai fais la sieste.

Une journée qui ne me laisse pas complètement exténuée quand la soirée arrive.

 

C'est bon.

*************************

Je me languis de mon petit blogounet.

 

J'aurai voulu parler de mon arrière grand mère.

Elle est morte il y a plus de 15 ans, elle s'appelait Hélène.

Je porte parfois son châle, en laine noire ajourée, un vrai châle d'arrière grand mère.

Je le porte en classe de biochimie des viandes de salaisons, avec de bonnes chaussures au pieds, dans une salle chauffée. J'ai sur ma table un petit thermos de thé bien chaud. J'ai 34 ans.

Le portait-elle, ce châle, quand à 11 ans elle s'employait dans les fermes, à la journée, pour la cuisine du cochon? J'imagine les mains dans l'eau glacée et le sel. Les boyaux qu'il faut rincer à l'eau froide, puis frotter au sel, tant pis pour les écorchures.

 

Merci mémé Hélène, pour le châle et pour le reste.

*****************************************

Je voudrais aussi continuer à causer PMA, on remet ça en janvier. Je ne sais pas trop quoi en penser.

Il va bien falloir que cela cesse, soit qu'on ait un enfant (des enfants), soit qu'on abandonne l'idée, pour de vrai.

Serais-je capable d'abandonner ce désir sans devenir  aigrie et repliée sur moi même ? J'espère trouver la bonne issue, quoi qu'il arrive. J'avoue ne plus avoir trop d'espoir de tomber enceinte.

Je n'arrive plus, je ne veux plus tout consacrer à ce désir, ce rêve, sinon il va bouffer ma vie entière.

 

***********************************************************

J'ai lu l'Avortement de Richard Brautigan, c'est très beau, mais ça m'a pas fait forcément du bien, je ne l'ai réalisé qu'après.

************************************************************************

On a regardé un mélo avec Brd Pitt, Légende d'automne (plus très sure du titre), une des femmes, personnage secondaire, se suicide, elle n'a pas pu vivre avec l'homme qu'elle aime, ni avoir d'enfants. La certitude que des enfants auraient sauvé sa vie. Ca m'a pas fait du bien non plus.

 

********************************************************************************************

 

Ce n'est pas un vrai billet, c'est pour m'épancher un peu.

 

Je sais qu'avec du repos je me sentirai bien à nouveau, et je pourrai chanter :

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'impatiente - dans j'ai un blog !
commenter cet article

commentaires

Madeline 20/12/2010 15:16



Note plus tard : ne pas lire lire l'avortement de Brautigan et ne pas regarder légende d'automne. 


Je ne sais pas quoi te dire si ce n'est que je pense bien à toi.



Akynou 20/12/2010 01:22



Ce n'est pas comme cela que l'on raisonne, mais peut être que c'est comme cela qu'il faut résonner :-) C'est joli comme lapsus.


Légende d'automne est un film inspiré d'un livre de Jim Harrison? L'autre auteur américain dont je suis fondue avec Brautigan et John Fante. De Brautigan, lis "Retombé de Sombrero". Tu appréciera
tout autant l'auteur sans les effets secondaires.



Lyjazz 18/12/2010 01:48



Tu es jeune encore. Je veux dire : tu n'as pas 43 ans et le stress de réussir un enfant avant une date fatidique énoncée par les médecins.


Si tu n'as pas envie (ou hésites trop avant) de recommencer de suite, pourquoi ne pas attendre un peu ? Le temps de te consacrer à ta formation, de réfléchir à ce que tu veux vraiment dans ta vie
? dans quel ordre ? Avec ton compagnon...


Ce que j'en dis, c'est mon parcours qui ressort, bien entendu. Ce que j'en sais, pour moi, c'est que je suis incapable de réussir deux choses en même temps. Et je l'ai appris durement après 3
traitements et anesthésies générales en vain. D'autres en sont peut-être capables.


J'ai ensuite appris que fabriquer un enfant ça demande une attention constante à soi (physiquement, émotionnellement, en esprit) et aussi un détachement. Mais c'est un travail très prenant, qui
demande une grande disponibilité. Il n'y a guère que les femmes hyperfertiles qui font des enfants sans y penser, d'après ce que j'ai lu/entendu. Et elles ne sont pas si nombreuses. Et même elles
ont besoin d'y penser et de prendre soin d'elles quand elles sont enceintes.


J'espère cette fois ne pas te froisser. Et je sais que tu me remettras à ma place si c'est le cas.


Un écho lointain à ta quête, qui peut être une cible à viser (j'ai pensé de suite à toi après l'avoir posté) : http://lyjazz.cheminsinstantanes.fr/post/Histoire-de-naissance



La bouseuse 09/12/2010 08:19



Il est difficile à commenter ton billet ... mais je passe souvent.


Je pense souvent à l'enfance de ma grand-mère, qui a dû ressembler à celle de ton aïeule. Elle n'a pas connu ses plus grands frères, elle la cadette, parce qu'ils sont partis "se louer" au loin
dès que possible.


 



L'impatiente 09/12/2010 21:40



Oui, je me doute que c'est pas façile de commenter, merci à vous pour vos petits mots. Ils m'ont fait bien chaud au coeur.


Comme je manque de temps pour développer chaque sujets je les ais jeté en vrac... et dans le désordre...



Marianne 07/12/2010 20:44



Rien d'intelligent à dire, mais je suis là (coucou) et je pense à toi souvent. Bizes !


 



  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives