Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 14:06

Je réponds au jeu de Zelda où il s'agit de citer en 15 minutes sans réfléchir 15 auteurs qui m'ont marqués.

 

c'est drôle comme jeu, je me suis rendue compte que :

- il m'a fallu réfléchir un peu pour en trouver 15 (10 minutes chrono)

- j'ai fait ma liste sur un bout de papier entre deux petites avancées de mon boulot, avant hier, et depuis j'y repense et je me rends compte que j'ai pas cité certains qui "bien évidemment" auraient dû être dans la liste. Du coup je me demande ce que cela signifie, que ceux que je trouve importants pour moi ne soit pas ceux qui sont sortis en premiers, voire pas sortis du tout.

 

C'est parti :

 

- Mary O'hara.J'ai dû faire une petite recherche parce que j'avais oublié son nom, mais jamais je n'oublierai que j'ai lu 8 fois entre 10 et 15 ans la saga de Flicka (Mon amie Flicka, Le fils de Flicka et L'herbe verte du wyoming). Ces grandes prairies et la vie sauvage de ces ranch ne m'ont jamais vraiment quittée je crois. C'est pas impossible que je les relise un jour.

 

- Giono, pour Le chant du monde surtout, mais pour la vie sauvage aussi. Les rivières que l'ont respire, les arbres noueux du moulin de pologne, les corbeaux sur les toits du Hussard

 

-Romain Gary, pour le panache, l'ardeur, la séduction, l'élégance du personnage dans sa mauvaise foi) .Pour la promesse de l'aube, mais aussi pour les racine du ciel. Aussi pour l'éducation européenne (la dernière page : combien de rossignols..., j'en ai des frissons quans j'y pense). Et bien sur pour la vie devant soi, parce que rien que le titre....

 

- Goliarda Sapienza, pour L'art de la joie. Parce que ce livre m'a juste réappris à vivre, et m'a donné envie d'attraper la rampe à un moment où j'étais prête à me laisser enterrer. L'art de la joie, je me remâche ce titre, je me le savoure, je le fais tourner dans ma bouche et dans mon coeur, l'art de la joie, la joie est un art, une oeuvre que l'on bâtit... merci Goliarda.

 

- Fante, pour les combats contre les crabes (je sais plus quel titre) , Mon chien Stupide, pour Le vin de la jeunesse, pour Bandini et bien sur Demande à la poussière, ma porte d'entrée chez ce mec là.

J'enrage quand mon tendre amoureux me dit : "mais c'est naze c'est toujours la même histoire!" et que je ne trouve pas les arguments, pour lui expliquer que justement, et qu'en plus c'est génial. Je ne sais pas dire à quel point ce personnage-auteur influence ma vie. Et ça m'énerve un peu je dois bien le dire.

 

- Amin Maalouf, pour Les jardins de lumières, Samarcande et toutes les autres belle histoires et contes qu'il nous livre.

 

- Nancy Huston, pour Cantiques des plaines mais aussi pour La virvevolte, et pour L'empreinte de l'ange aussi, et les autres.

 

-Bauchau, pour Oedipe sur la route et Antigone. Avec Goliarda même combat.

 

- Alexandre Dumas, pour toute la saga des trois mousquetaires, et l'immense plaisir à la sensation que ça ne s'arrêterait jamais. Les séries avant l'heure.

 

- Musset, pour On ne badine pas avec l'amour, pièce que j'ai revu 15 fois (oui ça peut m'arriver d'être un peu obsessionnelle, et à l'époque j'étais invitée à vie par la compagnie).

 

- Rimbaud, parce que.

 

- Constantin Cavafy pour Ithaque, et pour La beauté aussi.

 

- Le Clezio, pour Poisson d'or, pour Le chercheur de Tresor, et d'autres.

 

- Brink. Pour Une saisons blanche et sèche, et parce que je me rappelle avoir pleuré une nuit entière à la mort de Malik Oussekine (j'avais dix ans). Oui, ça a un rapport.

 

- Yourcenar, pour Les mémoires d'Hadrien, mais aussi pour sa traduction incomparable de Cavafy.

 

Je refile le bébé (avec l'eau du bain) à Madeline et à Lily Duchemin et ceusses qui en veulent.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'impatiente
commenter cet article

commentaires

Madeline 20/12/2010 15:11



Ho la vache, j'ai du boulot et je ne l'avais même pas vu. Merci d'avoir pensé à moi. Joli liste (avec plain d'auteur que je dois encore découvrir). Biz



L'impatiente 20/12/2010 18:54



No stress, madelinette! mais je serais ravie de pouvoir piocher dans ta liste aussi.



C. 24/11/2010 23:14



C'est une chouette façon d'alimenter ma liste de livres et d'auteurs à découvrir.


Je n'ai pas résisté, je me suis approprié l'exercice. Une façon aussi de m'en souvenir plus tard.


Et comme toi j'ai été surprise de ce qui me revenait, et surtout des auteurs qui m'échappaient.



Lily 15/11/2010 21:00



Ouahou... très honorée... promis j'écris un billet bientôt. bisous



L'impatiente 15/11/2010 21:58



honorée, honorée...,  heu tout le plaisir est pour moi en fait. surtout si tu joue.


Des bises aussi, camarade.



La bouseuse 14/11/2010 17:28



On en a plein en commun ! Enfin, pas plein, mais des très importants : Brink, Huston, Gary ... et Mary O'hara, figure toi que je les ai relus il y a trois ou quatre ans ... sans aucune déception
!


Giono ... une rencontre qui ne s'est pas encore faite. Ma mère ne s'en remet pas, elle vient de m'envoyer "Rondeurs des jours" !


Quelques uns que j'aime (vraiment ou juste bien) sans qu'ils m'aient autant marquée que toi, d'autres que je ne connais pas et que je vais découvrir ... merci de t'être prêtée au jeu !



L'impatiente 15/11/2010 21:55



Merci à toi de m'avoir invité à y participer, et puis en suivant la ronde j'en découvre qui vont rejoindre la liste sur mon carnet pour quand la prochaine fois que j'irai à la librairie. ( je
m'interdis d'y aller tand que je n'ai pas lu ce que j'ai ramené, mais des fois quand même je craque)


Pour Mary O'hara, ce que tu me dis me fait trépigner, car en y pensant je me disais que j'aimerai les relire, mais j'avais peur d'être déçue, mais puisque tu me dis que je risque rien !!


rondeurs des jours je ne connais pas, hop sur la liste !



  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives