Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 10:37

Il y a longtemps que je n'y étais pas allée. Vraiment longtemps.

Mais j'avais mis ce cercle dans mes résolutions de la rentrée,  poussée aussi par les saletés entendues dans le poste.

Je savais aussi qu'elle y serait et que peut-être c'était l'occasion de la rencontrer.

 

Alors j'ai pris un Vélouze, l'air très doux en pédalant le long du canal. Je suis arrivée un peu en retard, et je me suis glissée dans le cercle qui m'a semblé bien grand et qui n'a pas cessé de s'élargir, nous reculions d'un pas à chaque fois que de nouveaux silencieux se joignaient à nous.

 

Les autres fois, je médite, ou je prie un peu, pour que la compassion rentre dans le coeur et la conscience des uns et le courage et l'espoir dans celui des autres. Mais ce soir là l'air était  doux, et la ville était encore un peu en vacances mais déjà un peu fébrile, ça sentait la rentrée. Alors je me suis laissée bercée par les bruits, scooters, voix, voitures qui passent et qui déversent leur radio par les vitre ouvertes, hommes bioniques bondissant sur des échasses à ressort, questions des badauds...

 

J'avoue que je n'ai pas beaucoup pensé à ceux qui sont enfermés, qui cherchent juste un endroit où poser leurs valises, où faire leur nid, il serait tellement simple de les laisser prendre leur place parmi nous...

J'écoutais la ville et je regardais les gens du cercle.

 

J'avais déjà aperçu ses bouclettes sur ses pages, et une autre fois au cercle de silence, il me semblait bien que c'était elle qui allait à la rencontre d'un des franciscains avec un grand sourire et les bras ouverts, mais j'étais pas sure. Et puis il y a eu quelques autres photos (la mini-jupe disco je crois) et je m'étais dis que oui en fait.

J'ai fini par la repérer, pile en face, et je me suis promis de ne pas partir sans la saluer. J'ai continué à faire le tour des visages, et à trois personnes sur ma droite, c'était D. que je n'avais pas revu depuis bien longtemps, on est sortis du cercle une minute le temps d'un bisou, et on a repris notre place, mais côte à côte cette fois. C'était bon d'être là, en silence à côté de lui.

 

Quand l'heure a été écoulée, le Frère Alain, celui par qui tout à commencé, nous a fait signe de nous approcher. Un concert a démarré dans le bistro d'à côté " Laisser passer les p'tits papiers", et c'est sur cet air là que nous nous sommes tous rapprochés du centre. c'était une très belle image.

 

Puis j'ai alpaguée Samantdi, et ouf je ne m'étais pas trompée! J'avais un peu le trac quand même. J'ai dit au revoir a D. et on est allée prendre un verre. Agréable sensation  de rencontrer quelqu'un qu'on connaît et qui vous connais déjà (un peu). J'ai passé un moment délicieux.

 

Il faut que je vous dise, Samantdi, elle est encore plus belle en vrai.

 

On s'est dit à Samedi pour la manif, parce que les affreux pendant  qu'on passait ce doux moment à Toulouse, ils continuent leur conneries.

 

 

Pour infos : les cercles de silence.

 

Ce Week-end à la salle Gascogne de Colomiers aura lieu, comme chaque année la foire aux livre d'Amnesty International, le prix de la vente des livres est entièrement reversé à amnesty, vous pouvez soit y déposer des livres que vous souhaitez donner, soit venir en acheter.

Je pense y aller soit Samedi après-midi, soit dimanche. Si vous êtes intéressés..encore une occase de rencontre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'impatiente - dans j'ai un blog !
commenter cet article

commentaires

Marianne 02/09/2010 22:53



Ouaaah t'as rencontré Samantdi en vrai, la classe !!!!



samantdi 02/09/2010 21:46



Ça m'a donné la pêche, ce moments dans le cercle et notre moment ensemble ensite, c'était vraiment chouette ! A samedi !


 


(je veux écrire un billet mais avec la rentrée, je suis bien occupée)



  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives