Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 08:08

Je continue à retracer le fil de notre aventure médicale, une bagarre avec comme arme : des seringues, des petites ampoules, des cachets, et surtout : beaucoup de patiente...


-- digression : Heureusement vous êtes tous à nos côtés pour supporter la charge financière (2000€ par tentative rien qu'en pharmacie, il faut rajouter les consultations de spécialiste, les actes et les analyses du labo... pris en charge à 100% par la SECU jusqu'a la quatrième tentative), merci les copains.

D'ailleurs pendant longtemps je culpabilisais sur le thème : pourquoi la collectivité doit-elle  payer si cher pour nous aider à réaliser un projet très égoïste : jouer à la poupée avec un bébé qui porterai nos gènes ?? Aujourd'hui je me dis que nous lui fournirons un retour sur investissement si ça marche : un cotisant !!  --


Après toute la batterie d'examens, étalés sur deux mois avec parfois plusieurs rendez-vous par semaine (presque un métier a plein temps) nous avons eu un diagnostique et les médecins disent que sans leur aide ce serait un miracle que nous ayons un enfant.

Nous prenons donc l'aide des medecins et des techniques de laboratoire (Fécondation In Vitro avec ICSI) et je garde dans un coin de ma tête  : on est jamais à l'abri d'un truc qui tombe en marche !!

c'était en  mai 2008

Nous avons assistés à la réunion d'info organisée pas le labo pma de notre clinique. J'ai été assez sidérée , positivement impressionnée par le biologiste, responsable de notre centre pma, qui animait cette réunion. Cet homme pratique des fiv depuis les années 80, et depuis tout ce temps il anime chaque mois une réunion d'info avec tous les couples qui "rentrent   en fiv" (oui, c'est un peu une secte) , et cet homme donc anime avec passion et générosité la MEME réunion tous les mois depuis plus de vingts ans, moi je dis chapeau ! Du coup je suis hyper confiante, rassurée par cet homme, passionné et humaniste, rassurée sur le bien fondé de notre choix de tenter la fiv, rassurée sur les qualités humaine et les compétences de l'équipe qui nous suit. Auparavant nous avions eu un rdv avec lui, il nous était apparu comme un mec « qui se la pète complètement !! »  (nous lui avons donné le surnom de : Dieu, ce qui donne des phrases du genre : on à rendez -vous avec Dieu le ...ou encore : il faut absolument penser à téléphoner à Dieu demain!) il nous avait un peu secoué aussi en nous disant : temps que vous fumez, pas de fiv !  dur dur pour le Tendre, et un peu pour moi aussi. N'empêche, depuis nous avons arrêté de fumer.              

        

Nous sommes deux ans plus tard :

La première tentative en Août 2008, n'a strictement rien donné : aucun embryon!

Nous avons fais une seconde tentative en décembre 2008, deux embryons on pu être transférés, et un à été congelé en vue d'un transfert ultérieur. Les embryons qui ont été transféré n'ont pas donne suite, c'est à dire que soit ils n'ont pas survécus, soit ils n'ont pas trouvé la possibilité de s'accrocher.

En mai 2009 nous nous sommes préparé pour le transfert de l'embryon congelé, transfert qui n'a pu être réalisé car ce petit être potentiel de 4 cellules n'a pas survécu à la décongélation.

En septembre 2009 nous avons entamé une troisième tentative (deuxième pour le décompte sécu), le transfert des embryons obtenu n'a pas donné suite, deux embryons surnuméraires ont été congelé.

Nous avons repris le chemin de la clinique pour aux alentours de Août 2010, un éventuel rendez-vous avec nos deux fois 8 cellules (de superbes blastocystes, c'est Dieu qui nous l'a dit).

 

Je me demande : si ces embryons deviennent des enfants, auront-ils toujours froid ou alors au contraire seront-ils résistant au froid, parce que -180°C (je ne suis pas sure de la valeur mais c'est dans ces eaux là) pendant plusieurs mois, même qu'en on a que 8 cellules, quand même ..... les pauvres....

 

On sait quand ça commence, mais je crois que c'est à nous de décider quand cela doit finir... aujourd'hui je ne sais pas jusqu'ou je suis prête à aller . La sécu nous permet d'aller jusqu'a quatre tentatives, je crois que je serais moins persistante, et oui là je dis JE, plus nous. Je n'en peux plus, le prochain round qui s'annonce est "léger" au niveau traitement, mais j'ai quand même reculé de plusieurs mois avant de renclencher la machine... C'est l'espoir qui me fait le plus peur, parce que je sais bien que je ne pourrais pas m'en empécher.

Partager cet article

Repost 0
Published by uneimpatience.over-blog.com - dans P.M.A.
commenter cet article

commentaires

lilibel 07/06/2010 23:19



ben voilà je découvre votre blog, votre rencontre d'André Brink : (mon auteur préféré) premier point commun et deuxième point commun: passage par la pma.Mon passage s'est bien terminé par deux
puces de 5 ans et de 20 mois. J'ai eu la chance que ça fonctionne à la 3ème IAc pour l'ainée et à la première fiv pour la seconde.Mais je comprends la difficulté de ces fiv, j'ai trouvé ça
vraiment diffcile à vivre. Bon courage pour affronter tout ces traitemetns!



L'impatiente 08/06/2010 09:20



Merci !



Sosol 03/06/2010 11:07



Je viens te tomber sur ton blog.


Je suis dans la même galère que toi. Pour moi c'est  la première tentative, et comme toi, je ne suis pas sûre de tenir physiquement et surtout psychologiquement pour 4 !


Tu es bien la première des FIVEUSE qui a évoqué ce sujet !


En tout cas, courage pour la nouvelle tentative, en espérant que cette fois-ci, ça soit la bonne !




uneimpatience.over-blog.com 07/06/2010 12:41



Merci et bienvenue !!



Lyjazz 27/05/2010 13:31


J'arrive ici par les Racontars.
Je suis passée par ce parcours.
Oui, la sécu permet 4, mais pour moi ça n'a marché qu'à la 5ème. La 4ème n'a rien donné (aucun ococyte) et ça donne le droit de rejouer. Le médecin ne me l'a dit qu'à la fin.
Dans ton cas je ne comprends pas pourquoi, d'emblée, on ne te réimplante pas tous les embryons, qui ne sont pas très nombreux. Car on sait que ceux qui passent par la congélation ont encore moins
de chance de s'accrocher (tu en as fait l'expérience).
Demande aux médecins la prochaine fois.

Nous aussi on nous avait dit que ce serait miraculeux si nous avions un enfant naturellement... enfin : c'était 1 chance sur 1000000, et j'ai commencé le traitement à 37 ans.

Je me souviens qu'à la fin j'étais bien rodée au système, surtout quand je pouvais me piquer moi-même. Parce qu'au début il fallait trouver une infirmière tous les soirs à la même heure, dans
n'importe quel endroit....

Moralité : mon ainé a été conçu lors de la dernière FIV ICSI, une fois que j'avais bien lâché prise. Et lorsqu'il a eu 9 mois, nous avons conçu le cadet, qui est donc arrivé naturellement et par
surprise.

Pour la note d'espoir, je rajoute que la dernière gynéco vue m'a dit "jusqu'à 45 ans il n'y a pas de problème pour accoucher naturellement".

Bon courage !


uneimpatience.over-blog.com 27/05/2010 13:45



Merci de ta visite et ton mot. Je crois que les grossesses multiples sont l'ennemie N°1 de notre centre PMA.


Je sais qu'un "miracle" peut se produire, je ne l'attends pas particulièrement mais je garde le rêve dans un coin de ma tête...



PMGirl 27/05/2010 11:53


Ton parcours laisse entrevoir pas mal d'espoir... tu as de chouettes embryons congelés... Une vraie amélioration au fil des FIV.... On y croit... a bientôt


L'impatiente 27/05/2010 18:24



Merci PMGirl! on y croit ! Ce sera surement pour le mois d'Aout en fait.



L'impatiente 26/05/2010 10:30


Héhé Marianne, on est prêt a tout ;-)) !! (bon des triplés, glups quand même !!).
Dire qu'il y a 3 ou 4 ans l'idée d'avoir des jumeaux me terrorisait. Aujourd'hui je me dis : au moins ça en fera deux d'un coup, moi qui rêvais d'une grande famille...


  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives