Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 16:11

A force d’en parler, elle à fini par arriver : la rentrée.

Les collègues de classe on l’air plutôt sympa mais… mon dieu, mon dieu, qu’ils sont jeunes. Et pour enfoncer le clou, y en a deux qui mon dit « vous ». Argh. (les p’tits prétentieux, pff)

 

Sinon le rythme des cours à l’air plutôt cool, ce qui n’était pas du tout le cas au CNAM, ici le prof prend le temps de reformuler chaque point important, en plus pour l’instant je sais de quoi on parle, je ne me sens pas trop perdue. (Pour l’instant).

Le vrai bémol c’est que c’est à l’autre bout de la ville, et en voiture c’est 20 minutes, en théorie. Hier pour la réunion de pré-rentrée j’ai mis une heure et demie, j’avais compté une heure car la rocade peut être encombrée, (je refuse de dire périph, ici c’est une rocade, point.) donc j’avais une demie heure de retard.

J’étais tellement furieuse qu'en cherchant ma salle je me suis mangée une porte en verre, oui oui comme dans un mauvais sketch ! J’ai même une petite bosse sur le front.

La grande classe.

 

J’ai aussi dans mon sac l’ordonnance pour le TEC, ce sera pour le prochain cycle. J’espère que j’arriverai à m’organiser avec les cours et que mes retards ne poserons pas trop de problèmes (j’ai souvent cours à 8h).


Je suis dans un drôle d’état d’esprit pour cette tentative. En effet, j’ai appris à ne pas avoir d’espoirs démesurés avec les FIV, de plus, si ce transfert aboutit à une grossesse, cela risque de compromettre ma formation, qui doit se dérouler sur un an à compter de maintenant. Six mois de cours et six mois de stage, c’est un Master professionnel.

Donc, si je suis enceinte au mois d’octobre, la naissance serai pour juin. Le stage c’est de début avril à début septembre. Avec une souplesse de fin avril à fin septembre. Il faudra négocier avec l’école, les Assedic et la région (qui financent ma formation) un décalage, un congé mat, etc., etc.…


Le mot qu’il ne faut pas louper ici c’est : SI.


Si les embryons supportent la décongélation (45% de chances), si au moins un des deux embryons poursuit son développement (je n’ai plus le chiffre mais je dirais 40% par embryon transféré). Si il n’y a pas de fausse couche.

Tous ces si pourraient m’angoisser, mais en fait ils sont tellement nombreux que je n’arrive pas à m’inquiéter vraiment, on verra bien.

 Si ça marche, il sera toujours temps de trouver des solutions. J’espère que les enseignants et les administratifs seront compréhensifs, si ça marche. Et si ça ne marche pas, je pourrais me noyer dans mes cours.

Si…

 

Je me souhaite de vivre ce qui viendra sereinement et si possible dans la joie.

 

 

 

 

 ********************************************

Dimanche, nous avons fais une longue promenade dans les collines qui m’ont vues grandir, on a fait un crochet, je voulais voir la tombe de Guillaume.

 Je l’avais vu quelques jours après l’enterrement, les fleurs fraîches sur la terre juste retournée étaient cristallisées par le gel de janvier, c’était très beau dans ce tout petit cimetière de campagne, avec en fond le bruissement du ruisseau. Mais cette belle image dans ma mémoire avait malgré tout la saveur amère de la mort brutale du copain d’enfance. Alors puisqu’on ne passait pas loin, on a fait un crochet, le Tendre et moi.

Les fleurs fraîches on disparues bien sur, mais pas la terre, les couronnes et les bouquets ont été remplacés par des arbustes, des vivaces, des rocailles avec au milieu un grosse pierre plate avec son nom, gravé dessus , et autour des petits galets de rivière qu’on utilise ici pour délimiter les plates bandes. A la fin de l’été le ruisseau est à sec, c'est presque l'automne, l’ensemble était très doux.

La prochaine fois je pousserai jusque chez ses parents, c’est pas loin, je leur ferai une bise. Si j’ose, je leur dirai que je suis passée au cimetière, et que sa tombe est très belle.

 

***************************************************

 

Ne croyez pas que ceci est sans rapport avec cela.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'impatiente - dans j'ai un blog !
commenter cet article

commentaires

samantdi 18/09/2010 23:13



J'espère que ton emploi du temps te permettra de passer parfois à la maison.


 


(moi ma rentrée c'est "sur les chapeaux de roue" !)



  • : Une impatience
  • Une impatience
  • : Impatience : (n. f.) Manque de patience; sentiment d'inquiétude ou d'irritation que l'on éprouve, soit dans la souffrance d'un mal, soit dans l'attente de quelque bien.
  • Contact

Pages essentielles

Archives